TIRU - Valorisation des déchets

Accueil > Français > Activités > Actualités

Près de trois décennies de projets innovants à Pontivy (Morbihan)

TIRU vient de remporter l’appel d’offres du contrat d’exploitation de l’Unité de Valorisation Énergétique de Pontivy, qu’il exploite depuis sa construction, en 1990. TIRU continue à concrétiser les projets ambitieux du SITTOM-MI*, vers l’autonomie de traitement des déchets du syndicat.

PNG Un partenariat historique, des actions avant-gardistes
Dès les années 90, le syndicat choisit d’implanter son UVE à proximité de sites industriels pour leur fournir une énergie renouvelable, de la vapeur, issue des déchets ménagers. Dès lors, TIRU n’aura de cesse d’imaginer de nouvelles solutions efficaces pour optimiser le site. Il faut dire que le SITTOM-MI vise haut ! À Pontivy, l’UVE doit contribuer à l’objectif fixé par les élus : l’autonomie du territoire dans le traitement des déchets.

« L’usine de valorisation des déchets a toujours été un symbole de l’économie circulaire à l’oeuvre sur le territoire du SITTOM-MI : nous produisons de la vapeur avec l’eau des vaches ! L’unité récupère en effet l’eau d’un industriel voisin qui fabrique du lait en poudre. La vapeur est ensuite redistribuée à deux usines proches. »
Guy Fontaine, Directeur TIRU de l’UVE

« L’équipe de Pontivy est fière et heureuse de poursuivre la collaboration avec le SITTOM-MI qui est un acteur fortement engagé dans la transition énergétique.
La confiance accordée à TIRU depuis près de 30 ans présage de nouvelles aventures
stimulantes. »
Stéphane Bertrand, Directeur Régional TIRU

 De nouvelles améliorations environnementales et énergétiques
À l’écoute des attentes du SITTOM-MI, TIRU a su démontrer sa capacité à anticiper
en proposant une offre différenciante. L’UVE va donc améliorer encore davantage son empreinte environnementale avec notamment l’installation d’un système de Dénox (pour éliminer au maximum les oxydes d’azote de l’atmosphère). L’offre technique de
TIRU prévoit également des travaux sur la chaudière afin de produire 10 % d’énergie supplémentaire.

* Syndicat Intercommunal pour le Transfert et le Traitement des Ordures Ménagères du Morbihan Intérieur